Découvrir et jouer avec l'éclipse de Lune

5- Préparer l'observation d'une éclipse de Lune
Auteurs : Mireille Hartmann(plus d'infos)
Résumé :
Quelques conseils pratiques pour préparer le déroulement d'une séance d'observation d'une éclipse de lune.
Publication : 9 Novembre 2005
Matériel :
- quelques paires de jumelles
- quelques bâton (cannes de bambou, tourillon en bois)

Une ou deux semaines avant la date prévue, il faudra vérifier (auprès d'un club d'astronomie par exemple) l'heure du début et de la fin de l'éclipse. Mais attention : si les horaires sont donnés en " Temps Universel " (T.U.), pour les avoir en heure locale il faudra ajouter 1h si on est à l'heure d'hiver, et 2 h si on est à l'heure d'été. Une éclipse pouvant se produire à toute heure, si l'observation du phénomène est compatible avec des horaires pas trop tardifs ou pas trop matinaux (ce qui est le cas pour l'éclipse du 09 janvier 2001), le Maître préviendra les familles afin qu'elles puissent prendre leurs dispositions pour venir à l'école avec leurs enfants.

Prévoir le déroulé de la séance

Le rendez-vous aura lieu dans la cour de récréation, à condition bien sûr que celle-ci offre un dégagement suffisant dans la direction où devra se trouver l'astre. Il sera souhaitable qu'un local chauffé puisse être accessible, surtout si cest l'hiver, pour permettre à ceux qui le désirent de marquer une pause et pourquoi pas, de prendre une bonne tisane. (En général, les parents se chargent volontiers d'apporter bouteilles thermos et gobelets en plastique !).

Dans le cas d'une éclipse totale, il faudra tenir compte du fait que celle-ci va durer aux alentours de3 heures et demie ! En effet, elle sera d'abord partielle, puis totale et à nouveau partielle Il est évident que les familles ne pourront pas rester tout ce temps là ! Le Maître choisira donc une période d'observation plus courte, la plus commode possible en fonction de l'horaire du déroulement de l'éclipse.

La séance pourra commencer par exemple quelques minutes avant que l'astre ne commence à entrer dans l'ombre de la Terre, et se terminera au moins un quart d'heure après que la Lune soit totalement éclipsée. Inversement, les observations pourront débuter vers la fin de la séquence de totalité, soit un bon quart d'heure avant que l'astre ne commence à ressortir de l'ombre, et elles se prolongeront jusqu'à sa sortie complète. Ces deux périodes possibles d'observation dureront chacune aux alentours de 1 heure et demie, l'ombre progressant très lentement sur le disque lunaire : elle met à peu près 1 heure pour le recouvrir ou s'en retirer complètement. Aussi, quelques pauses toutes les vingt minutes environ seront-elles les bienvenues !

Prévoir quelques paires de jumelles.

Le spectacle sera déjà très intéressant à l'oeil nu, mais quelques paires de jumelles permettront de suivre " en vue rapprochée " les changements d'aspect du disque lunaire. Quel type de jumelles utiliser de préférence ? Celles qui ont un champ assez large pour englober la Lune entière, par exemple celles portant l'inscription 8x30 (chiffres indiquant le grossissement et le diamètre des objectifs).

Ensuite il faudra pouvoir stabiliser les instruments à l'aide de quelques bâtons (cannes de bambou, tourillons en bois) qui, coupés à différentes longueurs, pourront s'adapter à la hauteur des yeux des enfants et des adultes. Ainsi, la paire de jumelles tenue fermement en mains va simplement reposer en haut du bâton (maintenu vertical s'il le faut par une autre personne). Et l'on noubliera pas de régler la vision pour chaque oeil.