Le toucher

Auteurs : Equipe La main à la pâte (plus d'infos)
Résumé :
La sensibilité au contact est une capacité partagée par la plupart des êtres vivants, même les plus rudimentaires et joue un rôle important dans les relations entre eux. Travailler sur le sens du toucher dès l'école maternelle ne peut s'envisager sans parler, à un moment ou un autre du rôle, de nos mains. Mais on touchera aussi avec d'autres parties de son corps pour comprendre que la peau est l'organe du toucher.
Publication : 19 Août 2010
Objectif :
Toucher avec ses mains : - Percevoir le mouvement de ses mains dans l'espace : arrondi, rectiligne... - Percevoir la forme : plat, incurvé, sphérique, cubique, conique, torsadé... - Percevoir les caractéristiques de la surface : piquant, doux, grattant, lisse, bosselé, troué, cannelé, strié... Toucher avec tout son corps (avec la peau) Identifier l'état d'un objet ou d'un échantillon : solide / liquide, en gel /en mousse, mou / dur, mais aussi collant, gluant, glissant, soyeux, poilu, chaud, froid, sec, humide, ...
Durée :
plusieurs séances d'octobre à mars
Note :
5
Votre note : Aucun(e) Moyenne : 5 (1 vote)

Une organisation possible des activités

1- À la découverte d’objets par le toucher

- Retrouver au toucher, sans voir, un objet dont on a une connaissance, même partielle. Nul besoin d’utiliser des mots pour le faire.
- Décrire : le lexique nécessaire est d’autant plus important que les échantillons sont variés.
- Comparer : en distinguant différents aspects.
- Différencier : avec des mots qui permettent de cerner les différences.
- Classer : en se donnant un ou plusieurs critères permettant d’argumenter la réunion ou la séparation des objets ; adopter plusieurs classements des mêmes échantillons selon différents critères.

2- À la découverte de matériaux par le toucher

Si l’on utilise des objets, les quatre premières questions seront de l’ordre de : « Qu’est-ce que c’est ? A quoi cela ressemble-t-il ? À quoi cela sert ? Comment s’en sert-on ? »
Les questions « En quoi est-ce fait ? » et « Quelles sont les propriétés ou qualités de cette matière ? » sont bien plus difficiles à aborder !
Pour mettre l’accent sur les particularités des surfaces ou l'état d'un matériau, on utilisera des échantillons. De nombreuses situations seront proposées, certaines reprises à intervalles réguliers, pour que l’expérience de contact soit vécue plusieurs fois par chaque enfant, et que des régularités se dégagent par l’expérience, et non pas d’un ou deux exemples.

Une séquence détaillée pour la Petite Section

1- Etape de familiarisation avec le « panier à surprises »  (travail sur le repérage de la forme)

L’activité nécessite de préparer le matériel suivant :
- Un panier recouvert d’un morceau de tissu ou un sac avec un cordon.
- Des objets de la dînette.
Les enfants découvrent le contenu du panier. On peut leur demander de nommer ce qu’ils pensent avoir dans la main, avant de sortir l’objet du panier.

2- La dinette (travail sur le repérage de la forme)

Séances 2.A - Associer des objets de la dînette.

Le but de ces séances est d’amener, à travers une expérience simple, à distinguer la vue et le toucher. La situation et ses variantes seront proposées à plusieurs reprises pendant un mois, afin de donner l’occasion à chaque enfant de reconnaître au toucher des objets devenus familiers. La classe entière étant réunie autour du panier à surprises, la maîtresse explique le principe du jeu : « Je vais mettre dans le panier tous les objets, je vais en sortir un, il faudra que l’un d’entre vous vienne sortir le même sans regarder ».

Séances 2.B - Retrouver au toucher la vaisselle dont on a la photo

Lors de cet exercice, qui vise à lier forme et vue, l’enfant sera amené à reconnaître au toucher des objets dont il voit l’image (en noir et blanc ou en couleur).

3- Caractériser et classer des échantillons de matériaux ou des objets places dans les bacs a surprises (travail sur les propriétés des matériaux)

Séance 3.A - Du doux à mettre dans les berceaux

Cette séance nécessite en amont la préparation de grands bacs contenant des échantillons de matériaux (20 x 30 cm environ) ou de petits objets (les parents peuvent avoir été associés à cette collecte).
- papiers divers : journal, kraft, essuie-tout, papier-filtre, serpentine, papier de soie, crépon...
- matériaux en fil : restes de bobines, pelotes de laine, ficelles, câbles, fil de pêche, fil électrique…
- petits objets susceptibles de s’insérer dans diverses réalisations plastiques ou technologiques.
- chutes de vêtements : coton, laine ou synthétiques tricotés (chaussettes découpées...), tissages de coton, soie, mélanges variés, feutrine, élastiques…
Le but de l’exercice est d’effectuer des tris à partir d’échantillons de format similaire : on passe ainsi de l’objet au matériau.
Les échantillons sont cachés dans des bacs, posés sur différentes tables de la classe. Dans un premier temps, les enfants sont invités à explorer le contenu des bacs, sans soulever la couverture qui les recouvre. Après cette étape de contact, les objets sont dévoilés et étalés devant les élèves. « Comment ranger ces petits morceaux ? »

Atelier d’évaluation de la séance 3.A : une réalisation plastique : « le tableau doux »

La maîtresse annonce en ces termes l’objet de la séance :
« Vous allez prendre tous les morceaux doux dans la boîte à toucher et les poser sur une grande feuille. Mais attention, il faudra laisser les autres morceaux dans la boîte.»

Séance 3.B : L’arbre à toucher

Cette séance vise à mettre en relation la propriété des matériaux et la fonction des objets.
On peut envisager la réalisation d’un « arbre » (ou structure plastique abstraite) sur lequel on place les objets.
On réunira le matériel suivant : boules d’ouate, plumes, fourrure, grattoirs de cuisine, papier de verre, aiguilles de pin, bogues de châtaigne, éléments de jeux de construction, morceaux de brosse métallique, bouchons de liège; chutes de bois, écorces ; barquettes de plastique ; bâtonnets de bois, allumettes, cure-dents, ruban adhésif, ombrelles en papier, objets décoratifs pour desserts…

Pour la Moyenne Section, des pistes d’activités

Réaliser un album à toucher (un par groupe)

Les albums à toucher présents en classe ou en bibliothèque plaisent aux enfants. C’est pourquoi on leur proposera d’en fabriquer de semblables.
L’idée d’un album consacré aux animaux est lancée. Aussitôt, les élèves énoncent ceux qu’ils souhaitent y faire figurer : lapin, hérisson, ours, tortue, grenouille...

Jeux d’explorations tactiles

Matériel
Lot 1 - échantillons de papiers différents (papier velours, crépon, calque, papier aluminium, papier de verre, coton, carton ondulé, papier cartonné, papier translucide coloré, papier-filtre, bulle, Post-it, papier fraîchement encollé…
Lot 2 - divers objets familiers

Première approche du jeu de Kim

Il s’agit de regarder, de décrire les objets d’une collection puis de repérer celui qui manque. Le même jeu est ici repris non plus en explorant les collections à la vue, mais au toucher.

Trouver la paire

Chaque groupe d’élèves dispose de 2 paquets d'échantillons identiques. Un paquet est placé dans la boîte tactile, l'autre à côté. Les enfants sont invités à montrer un matériau (qu’ils voient et peuvent ou non toucher), et à retrouver le même dans la boîte tactile. Chaque fois, ils devront verbaliser ce qu’ils ressentent.


Tris et affiches : vers une verbalisation des sensations

Projets plus complexes pour la Grande Section

Je touche avec ma main : dominos tactiles

Chaque joueur va devoir rechercher au toucher dans sa boîte (ou sachet), un domino qui pourrait compléter les dominos posés sur la table.

Fabriquer un jeu de dominos tactiles

Matériel pour chaque groupe :
Le matériel à prévoir pour chaque groupe est le suivant :
- Jeux de dominos (on peut aussi photocopier un jeu de dominos complet).
- 28 tasseaux de bois ou de carton fort, format 10 x 4,5 x 0,5 cm
- Carrés de carton un peu rigide de 4 cm de côté (le carton utilisé ne doit pas s’amollir au contact de la colle)
- Matériaux divers en plaque à découper et petits objets à coller.
- Gabarits (dans le cas de découpe de carrés), et ciseaux (avec l’aide de l’adulte pour la découpe si nécessaire).
Chaque image, chaque constellation de ces dominos (en carton ou en bois) est remplacée par un carré identifiable au toucher.

Je touche avec mon corps : parcours tactiles

Les tapis

L'idée d'un parcours pédestre tactile à préparer en salle de jeu est lancée. Des paillassons ou tapis variés sont préparés par les élèves : planche de carton ondulé, papier velours, tapis, carton, crépon, soie, carreaux de céramique, papier de verre…
Les élèves imaginent puis réalisent le chemin tactile en salle de motricité.

La grotte ou le tunnel

Dans la salle de motricité, on réalisera une structure telle que les enfants puissent passer dessous en restant debout. On y accrochera les échantillons de matériaux ou objets, avant de recouvrir le tout de grands tissus légers mais foncés pour

Accéder à l'intégralité de la séquence : 

version téléchargeable : dossier des activités pour la Petite Section (9 pages)

version téléchargeable : dossier des activités pour la Moyenne et la Grande Section (8 pages) 

 


 


 

 


 

Addons