Le vent, le souffle, l’air en mouvement

3- Le vent, l'air en mouvement - moyenne ou grande section
Auteurs : Travail collectif(plus d'infos)
Résumé :
Après avoir été familiarisé avec le phénomène « vent » les enfants font bouger des objets sans les toucher ; prennent conscience de ce que sont l'inspiration et l'expiration et choisissent la source de vent la plus adaptée.
Publication : 11 Septembre 2006
Objectif :
- Le mouvement respiratoire produit du souffle tout comme les instruments qui aspirent et rejettent l'air. - Le vent est un déplacement d'air par rapport à un repère, on en perçoit les effets. - Actions motrices : contrôler sa respiration, contrôler les paramètres du souffle, affiner la coordination.

Séquence

Matériel

Description

Séance 0
Familiarisation.
Comment sait-on, à
quoi voit-on, qu’il y a
du vent ?

 

Dans le cas d’une toute première approche du vent et/ou de l’air, un recueil des conceptions
initiales des élèves est organisé en groupe-classe par un échange oral.

Séance 1.
Que fait le vent sur des objets variés ?

Moulinets, manches à air, éventails (faciles à fabriquer), bateaux –
flotteurs (pour le bain) et tout objet à voile, anémomètre, (girouette – voir avec les enseignants de l’école élémentaire), ballons de baudruche, pompes, sèche-cheveux et ventilateur.

 

Les objets peuvent faire partie de l’environnement habituel des élèves, mais on
n’hésitera pas à introduire des objets nouveaux par rapport à la séance de familiarisation,
en particulier des objets habituellement actionnés par le vent : moulinets, voiliers
(dans des bacs remplis d’eau), manches à air, anémomètres… peuvent constituer
le support des recherches conduites par les élèves.
Anticiper des effets possibles
Les enfants, collectivement puis individuellement, prévoient les effets possibles du vent sur chacun des objets.
Expérimenter et organiser ses observations
Dans le vent, à l’extérieur, par petits groupes, les enfants observent les comportements
de leur objet et préparent la formulation la plus exacte possible de leurs observations.
Bilan
On compare les observations effectuées entre elles et on les confronte aux prévisions.

Séance 2.
Comment faire du vent dans la classe ?
Comment faire
bouger les objets sans
les toucher ?

Pour les fabrications, on prévoira des tiges de bois, du carton mince, des perles (pour les moulinets), des
structures en carton, des matériaux de couleurs et de matières diverses (pour les épouvantails), des ciseaux, de la
colle, etc.

 

Le maître aide les élèves à formuler les actions à exercer. Là encore, il peut noter sur
une affichette pour chaque objet toutes les propositions.
Tester les solutions proposées
L’organisation de la classe en autant de groupes que d’objets différents à tester (avec
la mise à disposition d’un objet pour chaque élève) peut être envisagée dans la mesure
où la mise en activité est précédée de consignes précises.
Échanger
Une première mise en commun suivant immédiatement cette phase de manipulations
mettra les enfants en situation de communication orale et de comparaison de leurs différentes observations.
Bilan

Séance 3
« Souffler ».
Qu’est-ce qui se passe quand on souffle ?
D’où vient l’air qui sort par la bouche ?

Photos d’objets ; souffleurs ; ballons de baudruches ;
tuyaux de différents diamètres et tailles ;
bateau ; différents objets permettant de souffler fort : pompes, des sèche-cheveux, des gonfleurs…

Réflexion et observations sur le souffle
Lors de la séance 2 en particulier, les enfants ont été amenés à exercer leur souffle.
Une réflexion et des observations sur le souffle peuvent alors être conduites.
Réflexion et observations sur la force du souffle ou de l’air en mouvement
Des questions sur « la force 3 » du souffle ou de l’air en mouvement sont posées. De même,
par l’observation et la comparaison des dispositifs ballons-tuyaux, le maître peut amener les enfants à établir une relation (qui restera qualitative) du type : « Plus le tuyau est gros, plus il y a d’air qui sort et plus cela pousse fort le bateau qui avance plus vite. »
Cette activité complémentaire peut être présentée et menée par l’enseignant ou
quelques enfants désignés pour « assister » l’adulte dans ses manipulations.
Réflexion et observations sur des appareils qui font du vent
L’utilisation de l’anémomètre à l’extérieur peut permettre de repérer « les forces »
différentes du vent.
Les enfants repèrent dans leur environnement proche des objets ou appareils permettant
de souffler fort, en cherchent dans des catalogues, des photos et parmi des objets
proposés par le maître. C’est le moment d’introduire des objets techniques moins
connus : des pompes, des sèche-cheveux, des gonfleurs…
Les objets retenus seront testés par la classe.

Séance 4
« Ventiler ».
Choisir la source de
vent la plus adaptée

Eventails et ventilateurs ;
maquettes de voiliers ; eau

Utiliser et observer le fonctionnement d’éventails, de ventilateurs et organiser une course de voiliers.

Prolongement/
Séances de fabrication

 

Fabriquer des moulinets en moyenne section
C’est l’occasion d’utiliser un écrit pour fabriquer un objet personnel avec lequel on
pourra reprendre un certain nombre de manipulations des séances précédentes, jouer
dans la cour (avec et sans vent) et que chacun pourra emmener à la maison.
Fabriquer un épouvantail en grande section
Le rôle de l’épouvantail sera précisé à partir de contes, d’albums, mais aussi de photos
ou de reproductions d’oeuvres.


Télécharger le pdf.