Les paramètres météorologiques

La direction du vent

Il s'agit de la direction d'où il vient. Par exemple un vent du Nord souffle du Nord vers le Sud. La direction est déterminée grâce à l'allure de la manche à air ou de manière plus précise à l'aide d'une girouette, en général graduée de 20 en 20 °à partir du Nord. Ainsi, un vent à 180 ° est un vent du Sud. Un vent à 40 ° est un vent du Nord-Est. La direction du vent est approximativement parallèle aux lignes isobares (courbes qui relient les points de même pression). Plus le vent est fort plus ce parallélisme est vérifié. A partir d'une carte donnant les isobares on peut donc déterminer la direction du vent en tout point.

La force du vent

La force d'un vent est liée à sa vitesse. Elle est déterminée quantitativement par un anémomètre ou encore par l'allure de la manche à air. En météorologie, la force s'exprime en kilomètres par heure (km/h), c'est-à-dire qu'elle est équivalente à une vitesse. La force du vent est proportionnelle au carré de la vitesse. Par exemple pour une vitesse cinq fois plus grande, la force est multipliée par 25. Donc une augmentation raisonnable de la vitesse peut engendrer de gros dégâts.

Le vent est un déplacement d'air visant à compenser les différences de pression. Les paramètres qui rentrent en jeu sont la différence de pression et la distance entre les zones géographiques correspondant. Plus cette différence de pression est grande plus le vent est fort. Il en est de même lorsque la distance de séparation est faible. Quand on a une grande variation de pression sur une courte distance on parle de fort gradient de pression. Ceci se matérialise sur les cartes météorologiques par un rapprochement des lignes isobares.

Dans l'échelle de Beaufort on peut retenir les caractéristiques suivantes :
- 55 km/h : le vent peut casser les petites branches des arbres.
- 65 km/h : le vent casse les branches moyennes.
- 75 km/h : les arbres les plus légers sont déracinés.
-100 à 140 km/h : le vent peut briser des murs et des maisons légères.
-170 km/h et plus : les constructions les plus solides sont endommagées.