Le cycle de l'eau sur Terre

Les différents nuages
Auteurs : Equipe La main à la pâte(plus d'infos)
Résumé :
Description des différents types de nuage.
Publication : 31 Août 2000

Les nuages de l'étage supérieur

Ce sont des nuages situés à plus de 6 000 m. Ils sont constitués principalement de cristaux de glace qui leur donnent un aspect blanc, plus ou moins fibreux. Ils ne présentent pratiquement jamais d'ombre propre. Ils sont en général signe de mauvais temps. On peut distinguer dans cette catégorie les nuages suivants :

  • les cirrus : nuages blancs, effilés, qui annoncent souvent le mauvais temps. Ils peuvent se déplacer en nappes minces ou en bandes étroites.

""

  • les cirrocumulus : bancs, nappes ou couches minces de nuages blancs, sans ombre propre. Ils sont composés de petites parties en forme de rides ou de granules.

""

  • les cirrostratus : ils forment une légère brume et donnent souvent lieu au phénomène de halo. Ils peuvent couvrir entièrement le ciel.

""

Les nuages de l'étage moyen

Ils se situent entre 2 000 et 6 000 m. Ils sont composés essentiellement de gouttelettes d'eau.

  • les altocumulus : nuages pommelés, dont la présence est synonyme de mauvais temps. Ils sont en bancs, nappes, ou en couches blanches ou grises. Ils sont constitués de lamelles, de galets ou de rouleaux. Ils ont généralement une ombre propre. La diffusion de la lumière par les gouttelettes d'eau qui les composent donne souvent lieu au phénomène de couronne autour du Soleil ou de la Lune.

""

  • les altostratus : d'aspect uniforme, on les rencontre sous forme de nappe ou couche nuageuse couvrant généralement la totalité du ciel. Ils ressemblent à des cirrostratus très épais. mais ils ne donnent pas lieu au phénomène de halo; le Soleil et la Lune apparaissent troubles comme au travers d'un verre dépoli. Ils s'accompagnent de pluie.

""

Les nuages de l'étage inférieur

Ces nuages se situent à des altitudes inférieures à 2 000 m. Généralement constitués par de petites gouttelettes d'eau qui peuvent cependant parfois être accompagnées de cristaux de glace quand la température tombe en-dessous de 0 °C.

  • les strato-cumulus : ce sont de gros nuages gris et bas en bancs, nappes, ou couches grises ou blanchâtres possédant généralement des parties plus épaisses et plus sombres. Ils sont composés de dalles, galets, ou encore de rouleaux. Ils donnent rarement de la pluie. Ils représentent une gène importante pour l'ensoleillement des sols. En leur présence les courants ascendants sont quasiment inexistants.

""

  • les stratus : ils ont l'aspect d'un voile de brouillard ne reposant pas sur le sol. En été, dans les régions humides on observe souvent la formation de stratus matinaux, qui disparaissent en fin de matinée quand l'échauffement du sol est suffisant.

""

Les nuages à grande extension verticale

  • les nimbo-stratus : ce sont des nuages de vaste dimension. Très épais, ils sont souvent à l'origine de précipitations (pluie et neige). Leur base est très sombre. Ce sont les nuages caractéristiques des longues journées pluvieuses.

""

  • les cumulus : ils indiquent la présence de mouvements verticaux d'origine thermique. Ce sont des nuages séparés, a contour bien délimité. Ils se développent verticalement et ont la forme d'un chou-fleur. La partie éclairée par le Soleil est généralement d'un blanc éclatant alors que leur base est sombre. Leur extension est variable ; de quelques dizaines mètres ils peuvent atteindre plusieurs kilomètres de hauteur. En présence d'un vent fort, ils ont tendance à s'aligner dans le lit du vent et forment ainsi des rues de nuages.

""

  • les cumulo-nimbus : ils ont la forme d'une montagne dont la partie supérieure a l'aspect d'une enclume Ce sont des nuages très massifs et puissants. Leur base est parfois doublée de nuages bas. Ils sont souvent générateurs d'averses.

""

Note : "Les photos de cette page sont la propriété de Météo France. Toute utilisation n'entrant pas dans le cadre d'activités pédagogiques de l'Éducation Nationale est soumise à des droits de reproduction"