Fabriquer du biogaz

Auteurs : Mme Roux(plus d'infos)
Résumé :
[Témoignage] - Les élèves cherchent à fabriquer du biogaz à partir de déchets organiques.
Matériel :

Pour la classe :
- boîtes et bouteilles en plastique
- film alimentaire
- boîtes de conserve (métal)
- bouchons
- matières organiques : végétaux, branches, épluchures de pommes de terre...

Copyright :
Creative Commons France. Certains droits réservés.

 

Déroulement

Question de départ

Comment fabriquer du biogaz, à la maison ou à l'école, à peu de frais, sans aucun danger, à partir de matières organiques courantes ?

Exemples de questions posées par les élèves :

  • Faut-il utiliser n'importe quel type de matières organiques (êtres vivants, quantités) ?
  • L'expérience doit-elle se dérouler en milieu ouvert ou fermé ?
  • Des bulles vont-elles se dégager indiquant la présence d'un gaz ?
  • Quelles seront les caractéristiques de ce gaz ? Inodore ou mal odorant ? Invisible ?
  • Ce gaz est-il un gaz combustible utilisé pour la production d'énergie ?

Exemples d'expériences proposées par les élèves

Enfermer des matières organiques, pendant plusieurs jours, dans des contenants différents solidement fermés :
- les uns transparents pour pouvoir observer
- les autres, au choix des élèves.
Remarque : Attendre que les matières organiques soient à température ambiante avant de les enfermer.

Exemples d'expériences réalisées en classe :

  • Enfermer des matières organiques, dans les boîtes ou les bouteilles.
    Remplir à moitié seulement chaque contenant de masse végétale humide et vivante.
    Fermer soigneusement au moyen de bouchon vissé ou de film alimentaire.
  • Préparer le cahier d'expériences. Pour chaque expérience, noter précisement :
    - la quantité de matière organique déposée (nature, masse)
    - le jour et l'heure du début de l'expérience.
  • Laisser fermenter...
    Placer le récipient près d'une source de chaleur douce (soleil, radiateur...) pendant 5 à 7 jours.
  • Observer :

Le film gonfle-t-il ? Non.
Pourquoi ?
Perçons-le avec une aiguille.
Que se passe-t-il ? Rien, odeur de pourriture.
 

Chaque jour, observer la bouteille :
Que se passe-t-il ?
Léger tassement de biomasse,
buée sur les parois.
Retirons les bouchons, écoutons :
léger sifflement,
odeur nauséabonde.

Présence d'un gaz (ensilage agricole ?)

  • Conclusions :
    Dans le premier cas, l'expérience n'a pas réussi. Pourquoi ?
    - masse trop épaisse ?
    - film poreux ?
    Dans le deuxième cas, les matières organiques (la biomasse) ont fermenté, le gaz est nauséabond. Du biogaz sous pression s'est formé.

Documents utilisés

  • Sciences et techno, CM - Nathan
  • A nous le Monde, CM2 - Sédrap
  • Sciences et techno, CM - Bordas
  • Documentation sur l'énergie de la biomasse de Gaz de France.

Le mot du maître

  • Expérience attrayante et captivante pour les enfants qui ne nécessite pas beaucoup de matériel.
  • Des explications sur la formation de ce gaz et son utilisation sont fournis par Gaz de France.

Commentaires

Addons